Victime d'une bourde du rectorat

  • A
  • A
Victime d'une bourde du rectorat
@ MAXPPP
Partagez sur :

A Grenoble, à cause d'une erreur de notes, un apprenti se retrouve sans formation ni stage.

Pour ce jeune apprenti pâtissier, la rentrée 2012 a un goût amer. Christopher Castelain n'a pas pu s'inscrire à la formation de CAP en boulangerie qu'il ambitionnait. La faute à une erreur administrative. La mésaventure, qui concerne une vingtaine d'élèves au total, est racontée lundi par le Dauphiné Libéré.

Début juillet, le jeune homme apprend, étonné, qu'il est recalé à son CAP de pâtisserie, au CFA de Groisy, en Haute-Savoie. Au-delà de la déception, Christopher Castelain réalise qu'il ne pourra pas faire un autre CAP comme il le souhaitait, en boulangerie.

"Sans patron, sans école, sans rien"

Deux semaines plus tard, l'étudiant reçoit un courrier du rectorat de Grenoble, l'informant d'une "erreur de saisie des notes". En clair, Christopher Castelain a finalement obtenu son diplôme. "Je leur ai demandé si ce n'était pas une blague", a confié le père du jeune homme, au micro d'Europe 1. Une vingtaine d'élèves ont, comme son fils, été victimes d'une erreur de saisie. Sans que l'administration prenne le soin de présenter ses excuses.  

Aujourd’hui, l'apprenti se retrouve "sans patron, sans école, sans rien", regrette son père. Son fils vient de s'inscrire à Pôle emploi.