Viande : la crise de confiance s’installe

  • A
  • A
Viande : la crise de confiance s’installe
@ MAXPPP
Partagez sur :

EXCLU - 70% des Français jugent la crise de la viande de cheval révélatrice d’un problème plus large.

Le chiffre. Selon une étude Taddeo pour Europe 1 et Les Echos, la crise de la viande ne se limite pas… au cheval. 70% des Français jugent que le scandale actuel autour de la composition des plats préparés est en fait révélateur "d’une réelle détérioration de la qualité des produits alimentaires". Pour Julien Vaulpré, directeur général de Taddeo, "les Français ont le sentiment qu'il ne s'agit pas d'un accident industriel, d'un évènement isolé".

Le contexte. Les ministres européens de l'Agriculture tenaient une réunion de crise mercredi soir pour étudier les mesures à prendre au niveau de l'UE face au scandale des produits congelés à la viande de cheval qui secoue plusieurs pays. La Commission européenne préconise des contrôles supplémentaires pour déterminer l'ampleur exacte du scandale.

Qui est responsable ? D’après ce sondage, la réponse est double. Certes, d’un côté, les personnes interrogées pointent du doigt l’industrie agroalimentaire. "L’argument invoqué par les industriels, indiquant avoir été trompés sur la provenance de la marchandise, ne semble pas jugé crédible", indique cette étude Taddeo. Mais dans le même temps, pour 68% des sondés, les institutions ont également leur part de responsabilité. "Les institutions européennes, comme l'Etat Français, sont également considérés dans une certaine mesure comme responsables de ce scandale", explique Julien Vaulpré au micro d'Europe1.

Surtout, selon lui, il s'agit de la première "crise alimentaire mondialisée". "Les Français ont le sentiment de vivre une 'crise des subprimes alimentaire'. Il y a eu un dysfonctionnement dans l'économie mondialisée, dysfonctionnement qu'il est tr-s difficile d'identifier. Dans ce contexte, il y a une défiance généralisée."