Viande de cheval : 2 juges enquêtent

  • A
  • A
Partagez sur :

Deux juges d'instruction parisiens enquêtent sur le scandale de la viande de cheval utilisée à la place du boeuf dans des plats cuisinés, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Serge Tournaire, du pôle financier, et Aurélie Reymond, du pôle santé, ont été désignés après l'ouverture d'une information judiciaire par le parquet de Paris, le 22 mars. 

L'information judiciaire a été ouverte contre X pour "tromperie simple et tromperie aggravée, faux et usage de faux", a précisé cette source. Elle vise aussi "l'introduction sur le territoire d'animaux vivants, de leur produits ou sous-produits, non conformes aux produits sanitaires", a-t-il été précisé.

Une enquête préliminaire avait été ouverte en février pour tromperie, après la découverte de viande de cheval utilisée à la place du boeuf dans des plats cuisinés de plusieurs distributeurs en France. L'enquête, ouverte initialement à Metz, avait été transférée au pôle santé publique du parquet de Paris, compétent nationalement pour les affaires concernant les produits d'alimentation destinés à l'homme. Mi-février, le gouvernement avait désigné la société Spanghero, de Castelnaudary comme un acteur primordial du scandale et avait suspendu pendant quatre jours les agréments sanitaires de l'entreprise.