Vers un observatoire du racisme

  • A
  • A
Vers un observatoire du racisme
@ MAXPPP
Partagez sur :

<CUSTOM NAME="HIGHLIGHT">EXCLU</CUSTOM> - Europe 1 vous dévoile le rapport sur le racisme remis au gouvernement mardi.

Des solutions pour combattre le racisme et le communautarisme, c’est ce que proposent Patrick Lozès, le président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN) et Michel Wievorka, sociologue et président du conseil scientifique du CRAN, dans un rapport qui sera remis mardi aux ministres de l’Intérieur et des Affaires étrangères Brice Hortefeux et Bernard Kouchner. Europe 1 s’est procuré en exclusivité ce document.

Pour Patrick Lozès, "le racisme a changé, il faut de nouveaux moyens" :

La création d'un observatoire

"On ne naît pas raciste ou communautariste, on le devient", peut-on lire en introduction de ce qui doit être un rapport sur les moyens de combattre efficacement les replis communautaristes et toutes les formes de racisme. Et pour ne pas le devenir, les deux hommes qui ont étudié la question recommandent d’appliquer toute une série de mesures. Dans leur document, ils détaillent 50 propositions.

La mesure phare consiste en la création d’un observatoire du racisme. Il permettra "de donner une vue d’ensemble de tous les phénomènes sociaux liés au racisme, sans aucune lacune. Il constitue un instrument indispensable pour les politiques publiques en matière de lutte contre le racisme", indique le rapport.

Retour du CV anonyme

Il ne s’agit pas pour autant de supplanter les dispositifs existants tels que l’observatoire de l’antisémitisme ou celui de la parité entre les femmes et les hommes, mais de les compléter. D’autre part, le document conseille d’instaurer des statistiques de la diversité pour mesurer et évaluer clairement le racisme.

Parmi les autres propositions : promulguer les décrets d’application sur le CV anonyme, former les salariés des entreprises à la diversité, créer un ministère de la Diversité, fixer un objectif de 10% d'élus de la diversité dans les élections locales pour favoriser l'intégration politique des minorités ou encore organiser une fête nationale de la diversité et de l’égalité. Le rapport conseille également d’enseigner la diversité culturelle dès le plus jeune âge et notamment dans le milieu scolaire.

REAGISSEZ - La création d'un observatoire vous paraît-elle utile pour lutter contre le racisme ?