Vent : un navire gît à Marseille

  • A
  • A
Vent : un navire gît à Marseille
Sous l'effet du vent, le navire a rompu les amarres avant de percuter le quai.@ NATHALIE CHEVANCE/EUROPE 1
Partagez sur :

Le Napoléon Bonaparte a rompu ses amarres en raison des vents violents, heurté un quai et pris l'eau.

L'image est peu habituelle. Dimanche matin, un navire de la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM), sans passager à bord, prenait l'eau dans le port de Marseille après avoir rompu ses amarres dans la nuit, sous la pression d'un vent violent, et heurté un quai.

Ce ferry, le Napoléon Bonaparte, plus gros navire de la compagnie en terme de capacité de transport (2.650 passagers et 708 voitures) n'était pas en exploitation et n'avait donc pas de passagers à l'intérieur.

Le choc a ouvert une brèche qui a provoqué l'inondation de deux compartiments étanches.

Le navire est désormais tenu à quai à l'aide d'un remorqueur, où il penchait légèrement à tribord.