Vent : le courant rétabli en quasi-totalité

  • A
  • A
Vent : le courant rétabli en quasi-totalité
Les vents ont soufflé jusqu'à 150 km/h.@ MAXPPP
Partagez sur :

Jusqu'à 160.000 foyers ont été privés d'électricité après les vents violents de ce week-end.

"La quasi-totalité des foyers" devaient retrouver l'électricité d'ici lundi minuit en Rhône-Alpes, Bourgogne et Auvergne balayées durant le week-end par de fortes rafales de vent, a annoncé lundi soir ERDF.

"Tout est fait pour que la quasi-totalité des clients retrouvent l'électricité d'ici ce soir minuit", a indiqué une porte-parole d'Electricité réseau distribution France (ERDF), notamment en Auvergne ou encore 7.350 clients étaient privés de courant en fin d'après-midi. En Rhône-Alpes et Bourgogne, l'ensemble des foyers avaient été réalimentés dans la soirée, à l'exception de quelques dizaines de clients dans des zones isolées, a indiqué ERDF.

Cinquante groupes électrogènes étaient en cours d'acheminement pour alimenter les villages les plus reculés d'Auvergne, tandis que 400 personnes étaient encore sur le terrain pour la réparation des dernières lignes, a indiqué le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité.

Jusqu'à 160.000 foyers sans électricité dimanche

En Rhône-Alpes, les 740 personnes mobilisées durant la journée ne partiront pas avant mardi par "précaution", a indiqué ERDF alors que des orages et des pluies localement fortes sont annoncées sur les Alpes frontalières.

Dimanche, à 2 heures du matin au plus fort des intempéries, ce sont en tout jusqu'à 160.000 foyers qui avaient ainsi été privés d'électricité dans ces trois régions qui ont essuyé des vents violents, allant, comme à Chamonix, jusqu'à 150 km/h.

Entraînant des chutes d'arbres sur la voie publique, des chutes de lignes électriques et des toitures arrachées ou endommagées, ces vents ont occasionné de nombreux dégâts matériels mais aucune victime corporelle.

Chute d'un câble électrique de 20.000 volts

Un câble électrique de 20.000 volts, alimentant notamment le téléphérique de l'Aiguille du Midi, est tombé à l'entrée du Tunnel du Mont-Blanc, qui a été fermé à la circulation dans les deux sens samedi soir. Il a été rouvert dimanche à la mi-journée.

La commune de Chamalières, dans le Puy-de-Dôme, a quant à elle essuyé de lourds dégâts : une toiture d'immeuble de 300 m2 a notamment été arrachée par le vent, causant des dégâts sur les bâtiments attenants et quinze personnes vont devoir être relogées.