Var : l'état de catastrophe naturelle publié

  • A
  • A
Var : l'état de catastrophe naturelle publié
@ REUTERS
Partagez sur :

En visite dans la zone sinistrée, Nicolas Sarkozy a promis de se mobiliser pour la région.

L'arrêté de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle dans neuf cantons de la région de Draguignan, dans le Var, a été publié mardi au Journal Officiel. Cette région a été touchée le 15 juin par des pluies torrentielles qui ont fait 25 morts et trois disparus. Les cantons concernés par cet arrêté sont Callas, Draguignan, Fayence, Fréjus, Le Luc, Lorgues, Le Muy, Besse et Cotignac. La procédure de catastrophe naturelle permet notamment à tout particulier bénéficiant d'un contrat d'assurance dommages pour ses biens de solliciter une indemnisation.

Sarkozy dans le Var

Nicolas Sarkozy s'est rendu sur place lundi après-midi dans le département pour une visite de quelques heures. Le président de la République s'est rendu à Draguignan pour visiter la zone industrielle dévastée avant une réunion en mairie.

A l'issue de cette réunion, le président a également annoncé la désignation d'un "coordinateur national" chargé de faire "l'interface entre les victimes et les assurances" et "pour harmoniser les comportements".

"Nous interdirons les constructions"

"Tant que je serai président de la République, personne ne construira dans une zone reconnue comme dangereuse. Si la zone est dangereuse, au nom de l'Etat nous interdirons les constructions", a par ailleurs promis Nicolas Sarkozy, avant d'ajouter : "Cela fait trop longtemps que, dans notre pays, on prend avec l'application des règles un certain nombre de libertés et, quand il y a une catastrophe, on demande des comptes".

Des zones à risques déjà connues

Selon des associations du Var, il n’y a pas eu de fatalité, mais le risque d’inondations était bien connu des élus. "Depuis 1982, une dizaine d’arrêtés de catastrophe naturelle à la suite d’inondations ont été pris à Draguignan", révèle le journal Var matin. Selon le quotidien, qui cite l’association Var Inondations Ecologie, "près de 243.000 Varois habiteraient dans un secteur à risque". Les associations dénoncent donc un manque de responsabilités de la part des élus, notamment, qui délivrent des permis de construire tout en connaissant les risques de la zone. En attendant, l’heure est, pour le moment, au recueillement dans le Var.

Office œcuménique en mémoire des victimes

Une cérémonie œcuménique s'est déroulée lundi soir en mémoire des victimes des inondations, dans l'église Saint-Michel de Draguignan, en présence de Nicolas Sarkozy. Plusieurs centaines de personnes, dont plusieurs élus locaux, avaient pris place à l'intérieur, tandis que plusieurs centaines d'autres, anonymes, étaient venues devant l'édifice pour écouter, recueillies, la cérémonie retransmise à l'extérieur via des haut-parleurs.

"Nous avons vécu une immense tragédie, nous sommes restés interdits. La nature s'est déchaînée et ce fut l'irruption du malheur", a dit l'évêque du diocèse de Fréjus-Toulon, Dominique Rey. "Nous avons perdu les moyens de vivre, nous devons retrouver les raisons de vivre".