Var : comment être indemnisé ?

  • A
  • A
Var : comment être indemnisé ?
@ MAX PPP
Partagez sur :

Principal conseil pour les sinistrés : débuter les démarches le plus rapidement possible.

Draguignan, Callas, Fayence, Fréjus, Le Luc, Lorgues, Le Muy, Besse et Cotignac : dans neuf cantons du département du Var, des arrêtés vont être pris pour reconnaître l'état de catastrophe naturelle après les violentes intempéries du milieu de semaine. Le Premier ministre François Fillon s’y est engagé dans les "meilleurs délais". Pour les sinistrés, pas de temps à perdre. Pour être indemnisé rapidement, mieux vaut commencer les démarches dès à présent.

Quand faire sa déclaration de sinistre ? En théorie, les sinistrés ont dix jours pour signaler les dégâts à leur assureur par lettre recommandée. Mais face à l’ampleur de la catastrophe, les compagnies d’assurances ont repoussé l’échéance jusqu’au 31 juillet. Les déclarations pourront par ailleurs être faites au téléphone ou par mail.

Que mettre dans sa déclaration ? Un seul conseil : être le plus exhaustif possible. Si vous disposez de photos ou de factures des biens détruits, il faut bien sûr penser à les joindre. Ne commencez aucune réparation et ne jetez rien, pour que les experts puissent juger sur pièces.

Quelle indemnisation pouvez-vous espérer ? En théorie, une franchise de 380 euros s’applique. Mais lors des dernières catastrophes naturelles que la France a connues, les assureurs ne l’avaient pas retenue. En revanche, seuls les dégâts directs font l’objet d’une indemnisation. Un exemple : le congélateur hors-service parce que noyé par les eaux, oui. Ce qu’il contenait et qui n’a pas résisté à la coupure d’électricité qui a suivi, non. Pour répondre à toutes les interrogations, la Fédération française des sociétés d’assurances a rédigé un guide spécial.

Les assureurs vont-ils faire d’autres gestes pour les particuliers ? Les assureurs mutualistes Maaf, MMA et GMF ont décidé d'étendre exceptionnellement leur garantie pour leurs assurés les plus durement touchés. Ces derniers verront leur frais de relogement payés pendant six mois lorsque leur résidence principale est inhabitable, tandis que l'assurance du logement provisoire sera gratuite pour eux.

Et pour les entreprises et les commerces ? La Fédération française des sociétés d’assurances propose un guide complet pour obtenir une indemnisation.