Valence : victimes d’un train fantôme

  • A
  • A
Valence : victimes d’un train fantôme
Quelque 250 personnes ont attendues en vain leur train… qui n’existait pas.@ REUTERS
Partagez sur :

INFO E1 - 250 passagers ont eu la surprise de constater que leur train... n’existait pas.

On connaissait les trains en retard, les trains qu’on rate, ceux qui parfois changent d’horaires… Voici désormais les trains fantômes. Selon les informations du téléphone rouge d'Europe 1, 250 vacanciers ont testé à leurs dépens ce curieux concept samedi à Valence. Le train qu’ils attendaient, pour lequel ils avaient payé un billet et qui devait les amener à Briançon, n’est jamais arrivé. Tout simplement parce qu’il n’était en fait pas prévu.

Après une longue attente, les voyageurs, pour la plupart en partance vers les stations de ski, se sont fait une raison. "La SCNF a vendu à 250 passagers un train fantôme qui n’existe pas, dixit le chef de gare chez qui tout le monde est allé se renseigner. Ce train n’a jamais été prévu dans les horaires", témoigne pour Europe 1 Christophe, l’un des vacanciers. "Il y a des gens avec moi qui viennent de tous les endroits de la France, Rouen, Lille, Paris... Comme vous imaginez, tous ces gens comme moi qui vont vers des stations de ski, on a tous des correspondances avec des navettes. Comme on est avec un train fantôme qui n’existe pas, on va se retrouver en rade", peste encore l’usager.

 Un bug informatique

La colère est d’autant plus grande que la réponse de la SNCF ne satisfait pas. "Et ce qui est scandaleux dans cette histoire, c’est que la SNCF, tout ce qu’elle nous donne, c’est un formulaire qu’il faut envoyer à Arras, au service protestation voyageurs, pour se faire éventuellement, peut-être, rembourser après je ne sais combien de pièces justificatives à leur transmettre", fulmine Christophe.

La compagnie ferroviaire avance un bug informatique pour expliquer ce raté. Explication bien maigre, juge Christophe qui, son bordereau de remboursement dans le sac, a emprunté un car vers la station Vars, sa destination finale. Un TER a par ailleurs été spécialement affrété pour venir en aide aux passagers infortunés.

Si vous avez une information à nous communiquer, vous pouvez joindre le Téléphone rouge d'Europe 1, au 01.47.23.56.78.