Vacances : le taux de départs au plus bas

  • A
  • A
Vacances : le taux de départs au plus bas
Moins d'un Français sur deux (48%) compte s'octroyer en 2013 de "vraies vacances" (au moins 4 nuits), un taux "historiquement bas", contre 53% en 2012.
Partagez sur :

En 2013, trois millions de Français de moins qu'en 2012 comptent partir en vacances.

Les intentions de départs en vacances en 2013 sont historiquement basses, avec trois millions de Français qui renonceraient aux vacances, et les budgets sont en berne, une situation d'une ampleur inédite et liée à la baisse du pouvoir d'achat, selon une étude du cabinet Protourisme. En 2013, 40 millions de Français, adultes et enfants, comptent partir en vacances ou courts séjours (3 nuits maximum), payants ou non, contre près de 43 millions en 2012. Soit seulement 62%, cinq points de moins qu'en 2012 (67%).

>> À lire : vacances, un plan en faveur des plus modestes ?

"En 3 ans, 5 millions de Français ont renoncé à partir", note Didier Arino, le directeur de Protourisme. Moins d'un Français sur deux (48%) compte s'octroyer en 2013 de "vraies vacances" (au moins 4 nuits), un taux "historiquement bas", contre 53% en 2012.  Et seuls 44% des Français comptent partir cet été, contre 47% en 2012.

"Jamais, même au plus fort de la crise de 2009, nous n'avons constaté une telle chute des intentions de départ, commente Didier Arino. "C'est le reflet de grandes inquiétudes. Le pouvoir d'achat baisse. Et le cancer du tourisme, c'est le chômage, sachant qu'une personne au chômage a en moyenne un impact sur le budget vacances de six personnes", a-t-il dit à l'AFP. Le budget vacances annuel s'annonce lui aussi en baisse, de près de 13% à environ 2.000 euros, contre 2.300 euros en 2012, selon Protourisme. Il a diminué de 11% en quatre ans.