Vacances : "je n'arrive pas à décrocher"

  • A
  • A
Vacances : "je n'arrive pas à décrocher"
@ maxppp
Partagez sur :

45% des salariés comptent travailler cet été. Pourtant, une pause est nécessaire, assurent les spécialistes.

Les vacances d'été, une vraie coupure ? Pas pour tout le monde. Bénédicte et Paul travaillent tous deux dans une banque dans le quartier d'affaires parisien de la Défense et l'idée de partir en vacances ne les réjouit pas vraiment. Ils redoutent qu'ils se passent quelque chose d'important en leur absence et vont rester accrochés à leur téléphone.

"Je suis angoissée", admet Bénédicte au micro d'Europe 1. "Ca m'arrive même de retourner au travail alors que je suis en congés. J'appelle mes collègues, j'envoie des SMS. Je stresse, je ne dors pas, j'y pense tout le temps". Paul parle, de son côté, d'une "espèce de nuage qu'on a autour de la tête". "On essaie de lire et écouter les messages en fin de journée pour ne pas avoir de reproche quand on va revenir", précise-t-il.

Risque d'un burn-out. Ils ne sont pas les seuls à rester accrochés à leur téléphone pendant leurs congés. D'après une étude publiée en début de semaine par le fournisseur de bureaux Regus, 45% des salariés interrogés (surtout des cadres supérieurs) comptent travailler pendant leurs vacances : 35% estiment qu'ils vont passer 1 à 3 heures par jour à traiter à distance leurs mails et leurs dossiers et 10% plus de 3 heures. Pourtant, les spécialistes sont formels : il faut s'octroyer une pause. Sur le long terme, le risque est une dépression voire un burn-out, ce syndrome d'épuisement lié au surmenage professionnel.

Des règles simples. Pour recharger les batteries, il suffit pourtant de suivre quelques règles simples, souligne le psychiatre Patrick Légeron, spécialiste du stress en entreprise, au micro d'Europe 1. Dans l'idéal, il faut voir "comment on va pouvoir partir l'esprit dégagé : finir tout ce qui est en cours pour se dire 'je peux partir deux ou trois semaines sans être dérangé'."

Et si ce n'est pas possible et que vous devez vraiment rallumer votre ordinateur ou votre téléphone, veillez à bien délimiter ces périodes de travail pour ne pas y penser pendant tous vos congés. Il faut "réorganiser des plages très précises et garder des grands moments 100% vacances", poursuit Patrick Légeron.

Le psychiatre espère même que la France s'inspirera des pays nordiques. En Suède et en Norvège, les entreprises coupent en effet l'accès aux boîtes mail de leurs salariés pendant toute la durée de leurs vacances.