URGENT - Présidentielle 2012 : le Conseil constitutionnel rejette le compte de Sarkozy

  • A
  • A
URGENT - Présidentielle 2012 : le Conseil constitutionnel rejette le compte de Sarkozy
@ REUTERS
Partagez sur :

Cette décision prive l'ex-candidat UMP du remboursement par l’État de plusieurs millions d'euros.

Le Conseil constitutionnel a confirmé jeudi le rejet du compte de la campagne présidentielle 2012 de Nicolas Sarkozy, une décision qui prive l'ex-candidat UMP du remboursement par l’État de quelque dix millions d'euros de frais de campagne.

Dans un communiqué, le Conseil constitutionnel a jugé que "c'est à bon droit que la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques a rejeté le compte de campagne de M. Sarkozy" le 19 décembre 2012. Il a déclaré que le montant des dépenses électorales du candidat UMP "excéd(ait) de 466.118 euros, soit 2,1%, le plafond autorisé".