Une ode à Eric Besson

  • A
  • A
Une ode à Eric Besson
Jane Birkin chantera les P’tits Papiers avec d'autres artistes.@ MAXPPP
Partagez sur :

Des artistes ont chanté Les P’tits papiers sous les fenêtres du ministère de l’Immigration.

Eric Besson et ses collaborateurs ont eu droit à une sérénade samedi matin. Régine, Jane Birkin, Clarika, Agnès Jaoui, Jeanne Cherhal et d’autres artistes ont interprété Les P’tits Papiers de Serge Gainsbourg sous les fenêtres du ministère de l’Immigration à Paris.

"On fait des boucs émissaires"

"C'est une chanson pour la détresse des gens, pour les réchauffer. Il me semble qu'on fait des boucs émissaires, sans-papiers ou Roms, qui peuvent être expulsés contrairement à moi, qui suis également étrangère", s'est indignée Jane Birkin. "On ne pouvait pas rester sans rien faire. Dans les préfectures, malgré les promesses, les dossiers de régularisation sont bloqués", a renchéri Armelle Gardien, représentante du Réseau éducation sans frontières.

Cette manifestation symbolique visait également à promouvoir le concert "Rock sans-papiers" auquel participeront une quinzaine d'artistes, de chanteurs et de comédiens le 18 septembre à Paris-Bercy.

Les manifestants devaient ensuite rejoindre le cortège parisien de la mobilisation en soutien aux Roms.

Le mariage d’Eric Besson

Une autre manifestation contre la politique incarnée par l’ancien socialiste est prévue avant l’examen du projet de loi sur l'immigration à l'Assemblée nationale le 27 septembre. Un appel a ainsi été lancé sur Facebook pour "foutre le bordel au mariage d’Eric Besson". La maire du VIIe arrondissement Rachida Dati l’unira le 16 septembre à sa jeune compagne Yasmine Tordjman.

Le ministre a jugé nécessaire de répondre sur sa page Facebook aux "atteintes récurrentes portées à l'intimité de sa vie privée". Le ministre a insisté sur le fait qu’il n’était pas un "people" et expliqué qu’il croyait "encore à la distinction vie publique – vie privée".