Une mini-tornade destructrice en Côte d'Or

  • A
  • A
Une mini-tornade destructrice en Côte d'Or
Une mini tornade a dévasté dexu villages en Côte d'Or mercredi soir@ CAPTURE D'ECRAN TWITTER/ @DavidRegazzoni
Partagez sur :

Près de 150 de maisons ont été touchées mercredi soir. Un habitant d'Etrochey raconte.

"Une super-cellule orageuse". Près de 150 maisons ont été touchées, dont certaines complètement détruites, par une mini-tornade mercredi soir en Côte-d'Or. Le phénomène orageux a pris forme vers 18 heures au-dessus de Châtillon-sur-Seine, atteignant les communes d'Etrochey et Montliot-et-Courcelles. Les vents ont atteint jusqu'à 160 km/heure. D'après Météo-France, il était trop tôt jeudi matin pour évoquer une tornade, mais plutôt "une super-cellule orageuse qui a pris son chemin en dehors des flux".

"Comme deux TGV qui se croisent". "C'était un déluge. On sentait la maison qui vibrait de partout. Je me cramponnais. Tout volait et puis le toit est parti tout d'un coup. Des tuiles ont volé, tout ce qui n'était pas maintenu solidement est parti comme une feuille de papier", a témoigné Thierry, un habitant d'Etrochey, sur Europe 1. "On ne voit rien mais on entend la pression du vent qui essaie de rentrer partout, c'est comme quand on est dans un tunnel et que deux TGV se croisent, sauf que ça dure 20 minutes", a-t-il ajouté. "Toutes les maisons sont saccagées", a conclu cet habitant sinistré.

Une vingtaine de maisons ont été très sérieusement touchées, dont deux à Montliot-et-Courcelles qui seront probablement rasées. Une personne a été légèrement blessée, selon les pompiers, tandis que 80 personnes environ ont été évacuées et hébergées chez leurs proches.

Regardez les dégâts de ces vents violents :



La Haute-Marne aussi touchée. Le front orageux qui a causé cette mini-tornade en Côte-d'Or est ensuite remonté dans la soirée sur la Haute-Marne, provoquant vers 18h30 des vents pouvant atteindre ponctuellement 160 km/h, à l'ouest de Chaumont, avant de s'affaisser. Selon le Codis de la Haute-Marne, les intempéries ont nécessité 211 interventions des pompiers cette nuit autour de Chaumont et Langres, principalement pour des chutes d'objets, des toitures détruites à cause du vent, et des chutes d'arbres, sans faire de blessé. Des orages continuaient de toucher le département jeudi matin, mais Météo France s'attendait à une accalmie, avant un nouveau front orageux, moins violent, cette fois, dans l'après-midi.