Une météo défavorable au tourisme

  • A
  • A
Une météo défavorable au tourisme
@ MAXPPP
Partagez sur :

Avec le mauvais temps, les professionnels du secteur voient des réservations annulées.

Froid et grisaille sur la France. Après la neige le 4 mai à Carcassonne, record à Paris mardi : c'était le 11 mai le plus froid jamais enregistré depuis 1935. Cette météo est synonyme de mauvaise nouvelle pour les professionnels du tourisme pour le pont de l'Ascension, le seul grand week end de mai. La fréquentation devrait être en forte baisse 20 à 30% en moins par endroits, après les week-end du 1er et du 8 mai déjà en demi-teinte.

Il y a ceux qui partent à contre cœur et ceux qui ont carrément annulé. Les Français sont en effet de plus en plus sensibles à la météo, selon Didier Arino du cabinet Protourisme. "Ils ne choisissent de partir en long week-end que lorsque toute les conditions sont réunies et notamment une météo favorable." Ce spécialiste du tourisme assiste même à un nouveau phénomène depuis quelques mois. Des clients "préfèrent renoncer à leur week-end et perdre un acompte déjà versé si la météo n’est pas favorable, plutôt que de prendre le risque de passer trois ou quatre jours avec une mauvais météo".

Principale victime de ces annulations de dernière minute, la Côté d'Azur. Et finalement les seuls gagnants de cette météo automnale sont les parcs de loisirs. Ils ont vu 20% de visiteurs en plus depuis le début de la saison. Vulcania, le Puy du Fou et le Futuroscope sont en tête.