Une marche pour Fannie et Jérémie

  • A
  • A
Une marche pour Fannie et Jérémie
@ MAXPPP
Partagez sur :

1.000 personnes se sont réunies pour le couple de Français porté disparu en Bolivie.

C'est derrière une fanfare de percussions, qu'un millier de personnes ont participé samedi à Nort-sur-Erdre, en Loire-Atlantique, à "une marche de l'espoir" dédiée au jeune couple porté disparu depuis fin août en Bolivie. Elle a été organisée par Amandine Desmars, présidente de Solidarité Jérémie-Fannie, l'association créée après la disparition des jeunes gens. L'association cherche également à recueillir des fonds pour permettre aux parents d'effectuer des recherches en Bolivie.

Partis passer une année sabbatique en Amérique du sud, Jérémie Bellanger, 25 ans, et Fannie Blancho, 23 ans, n'ont plus donné signe de vie depuis une fête locale à Guayaramerín, une petite ville située à la frontière entre la Bolivie et le Brésil, d'où ils sont repartis au petit matin avec le propriétaire d'une ferme voisine. Mardi, le chef de la police criminelle de Bolivie a indiqué privilégier l'hypothèse d'un double meurtre. Selon lui, les Français auraient été tués par un gérant de discothèque, chez qui ils avaient passé une partie de la nuit.

Vendredi, Patrick Bellanger, père de Jérémie, a reconnu depuis la Bolivie que le double-meurtre était, "faute de preuves", "une des hypothèses auxquelles on se prépare".

Le parquet de Nantes a ouvert le 24 septembre une information judiciaire pour "disparition inquiétante", ce qui permet aux enquêteurs français d'avoir accès au dossier.