Une infirmière jugée pour avoir escroqué la Sécu

  • A
  • A
Une infirmière jugée pour avoir escroqué la Sécu
Photo d'illustration.@ MAXPPP
Partagez sur :

<CUSTOM NAME="HIGHLIGHT"/>JUSTICE - L'infirmière libérale, qui surfacturait des actes, sera jugée pour avoir détourné 172.163 euros.

Une infirmière de 59 ans sera jugée le 28 avril devant le tribunal de Versailles pour avoir détourné 172.163 euros au préjudice de l'Assurance maladie dans les Yvelines, notamment en facturant des actes fictifs, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

L'infirmière libérale "surfacturait". Depuis 2011, cette infirmière libérale du secteur du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie "surfacturait des actes de soins infirmiers et télétransmettait des facturations d'actes fictifs pour se faire rembourser de la Caisse primaire d'Assurance maladie (CPAM) des Yvelines", a expliqué une source policière. L'enquête a été conduite par le commissariat de Mantes-la-Jolie après une plainte de la CPAM des Yvelines en avril 2013, qui avait découvert la fraude.

Elle a reconnu les faits. L'infirmière, qui a fini par reconnaître les faits lors de sa garde à vue, a été placée sous contrôle judiciaire assorti d'une interdiction d'exercer sa profession et d'un cautionnement de 5.000 euros, a indiqué le procureur de la République de Versailles, Vincent Lesclous. La totalité du préjudice a été saisi sur les comptes bancaires de l'infirmière.