Huit femmes ont été hospitalisées à Villeneuve-sur-Lot, depuis la semaine dernière, rapporte Sud Ouestsamedi. Ces patientes, toutes âgées d'une cinquantaine d'années, souffrent des mêmes symptômes : fièvre et toux. L'Institut de veille sanitaire recherche la cause de ce mal, qui n'a pour le moment pas été identifié.

Le point commun entre les malades est leur employeur : elles travaillent toutes chez un traiteur et on préparé des volailles les jours précédent l'apparition des symptômes. Les médecins ont donc soupçonné le coronavirus mais aussi les virus H5N1 et H7N9. Il ne s'agit en fait d'aucun de ses virus. Des analyses biologiques sont en cours.

Les autorités s'intéressent également à un élevage de volaille situé dans les environs. Mais d'après la préfecture, "il n'y a aucun lien".