Une fausse alerte pour retarder un vol

  • A
  • A
Une fausse alerte pour retarder un vol
Un avion Air France n'a pas pu décoller de l'aéroport d'Orly à l'heure prévue en raison d'une fausse alerte à la bombe.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un Orléanais de 45 ans voulait que son amie, en retard, ne rate pas son avion. Il a été arrêté.

La manœuvre est somme toute classique, mais rarement efficace. Et surtout, elle ne fait pas rire du tout les autorités aéroportuaires, surtout quand elles ont d'autres chats à fouetter, comme en ce moment avec la neige. Mercredi, un homme de 45 ans a appelé les pompiers pour lancer une fausse alerte à la bombe à l’aéroport d’Orly, pour que son amie, en retard, ne rate pas son vol Air France à destination de Pointe-à-Pitre, selon leparisien.fr.

L’auteur du coup de téléphone malveillant n’a pas brillé par son intelligence. L’homme a en effet donné son vrai nom aux pompiers. En passant en voiture devant Arpajon, il a eu l’idée d’affirmer qu’il habite dans cette ville de l’Essonne, et a donné une adresse fictive.

Un second coup de fil ?

Les policiers d’Arpajon se saisissent rapidement de l’enquête. Ils identifient très vite le fauteur de troubles, qui n’habite pas à Arpajon mais à Orléans, à l’adresse qu’il a effectivement communiquée aux pompiers. L’homme est interpellé dès son arrivée à son domicile. Il reconnaît les faits, mais affirme pour sa défense avoir passé un second coup de fil quelques minutes après le premier pour avouer sa faute.

L’homme a été remis en liberté en attendant les conclusions de l’enquête. En attendant, aussi les plaintes d’Air France et d’Aéroports de Paris, qui doivent évaluer le préjudice subi dans cette affaire.