Une doyenne "maladive" depuis toujours

  • A
  • A
Une doyenne "maladive" depuis toujours
Marie-Thérèse Bardet est née le née le 2 juin 1898 à Lorient@ Maxppp
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE - Le fils de Marie-Thérèse Bardet, Léon, raconte qu'elle a eu "une vie sans excès".

La nouvelle doyenne des Français s'appelle Marie-Thérèse Bardet. Cette Lorientaise de 113 ans qui coule des jours paisibles dans une maison de retraite de Ponchâteau, en Loire-Atlantique, a appris la nouvelle de son fils Léon.

"Pour son âge, elle n’est pas mal si on peut dire", souligne au micro d'Europe 1, Léon 89 ans. "Je ne sais pas si elle a compris. On ne peut pas savoir, il n’y a pas de conversation. Elle ne parle pratiquement pas. Elle entend mais elle n’a pas de réaction parce qu’elle est très diminuée", ajoute le fils de Marie-Thérèse.

"Une malade qui se porte bien"

"Elle marchait encore pas mal et elle était surtout très volontaire. Quand elle voulait quelque chose, elle le voulait bien. Même si cela lui coûtait, elle le faisait quand même", insiste Léon.

"Pour son âge, elle n’est pas mal" :

 

"On peut dire qu’elle a eu une vie sans excès d’aucune sorte. Une petite vie calme et tranquille. En 1914-18, elle travaillait dans une ferme. Elle faisait un travail d’homme", raconte Léon.

"Elle s’est mariée à vingt ans. Elle vivait alors comme la femme d’un ouvrier. Elle a fait un peu de couture mais elle n’était pas couturière de métier. Autrement, elle n’a pas travaillé. Elle a toujours été maladive mais c’est une malade qui se porte bien. Ça me fait plaisir de savoir qu’elle est toujours là", conclut l'octogénaire.