Une discothèque d'Aix fermée tout l'été

  • A
  • A
Une discothèque d'Aix fermée tout l'été
La préfecture a décidé de fermer une boîte de nuit à Aix-en-Provence après l'accident sur l'autoroute A7 la semaine dernière.@ MAXPPP
Partagez sur :

La préfecture a pris cette décision après l'accident mortel sur l'autoroute A7 la semaine dernière.

Elle avait passé la soirée de samedi à dimanche en boîte de nuit puis pris l'autoroute A7 à contre-sens au petit matin. Saoule, elle avait provoqué un accident mortel. Conséquence, la préfecture des Bouches-du-Rhône a décidé de fermer tout l'été le Pearl, la boîte de nuit dans laquelle la conductrice avait passé la soirée.

La jeune femme de 25 ans, qui avait 2,30 grammes d'alcool dans le sang, avait roulé dans le mauvais sens pendant près de 45 minutes. Après une collision frontale, elle était morte sur le coup. Dans l'autre voiture, trois passagers qui rentraient de vacances étaient aussi décédés.

"L'établissement n'a pas été assez vigilant"

Une situation inacceptable pour le préfet, la décision de fermer la boîte de nuit, à ses yeux responsable de l'accident, était nécessaire et vaut pour avertissement. "L'établissement n'a pas été assez vigilant", justifie Hugues Parant, le préfet des Bouches-du-Rhône, sur Europe 1. "Il y a un trouble à l'ordre public manifeste et un trouble à la santé publique, ça nous suffit pour prendre l'arrêté. Dès que nous avons la certitude d'un lien entre une sortie de boîte de nuit et un accident, nous prenons des mesures", ajoute le préfet.

Pour les professionnels du secteur, la réaction du préfet est disproportionnée. Le patron d'une autre boîte de nuit d'Aix-en-Provence estime que l'accident aurait pu arriver après n'importe quelle soirée. Selon lui, le gérant du Pearl "n'est pas tout à fait responsable car il n'avait peut-être pas vu que cette fille avait bu plus que de raison". "Le risque zéro n'existe pas. On recommande aux serveurs de nous signaler les abus et ceux qui ont trop bu. Et si quelqu'un qui est vraiment ivre veut repartir en voiture, on est capable de lui arracher les clés pour ne pas qu'il s'en aille", explique Thierry Cataranzo. Mais pour ce professionnel, certains clients sont aussi capables de boire une bouteille dans leur voiture avant de partir.