Une curieuse copropriété contre la LGV

  • A
  • A
Une curieuse copropriété contre la LGV
@ MAXPPP
Partagez sur :

494 personnes ont acheté ensemble un terrain pour bloquer le tracé de la LGV.

C'est un petit bout de terrain, sans rien de remarquable, mais désormais au centre de toutes les attentions. Situé à cheval sur les communes de Mouguerre et de Saint-Pierre d'Irube, près de Bayonne, au Pays basque, il se trouve sur le tracé de la ligne à grande vitesse qui doit permettre de relier, à terme, l'Espagne. Selon le quotidien Sud Ouest, 494 particuliers ont acheté ensemble ce terrain de 860 m2, dans le but de bloquer le projet.. L'astuce ? Le terrain a été acheté en indivision, ce qui signifie que pour que RFF en reprenne le contrôle, tous les copropriétaires doivent s'accorder pour vendre. Bien évidemment, ils n'en n'ont pas l'intention, et sont prêts à aller jusqu'au procès.

Parmi ces 494 personnes, on trouve notamment José Bové et la veuve de l'ancien Premier ministre et maire de Bordeaux Jacques Chaban-Delmas. Réussir ce tour de force n'a pas été une mince affaire. "Ça a été des dossiers important, vous imaginez ce que ça peut faire chez le notaire. Les actes de vente font plus de 120 pages, photocopiés en 494 exemplaires, ils ont coûté à eux seuls plus de 1.800 euros", raconte Victor Pachon, porte-parole du collectif des associations de défense de l'environnement (Cade), lui même copropriétaire du terrain.

Le procès, s'il devait avoir lieu, s'avérerait un véritable calvaire : certains des acheteurs sont en effet décédés, il faudrait donc commencer par retrouver tous les ayant-droits.