Un village basque dit non au mariage gay

  • A
  • A
Un village basque dit non au mariage gay
La raison avancée par le maire est simple : la loi sur le mariage pour tous "est illégitime", juge Jean-Michel Colo@ Maxppp
Partagez sur :

Le maire d'Arcangues et tout le conseil municipal ont refusé de marier deux hommes.

La loi sur le mariage pour tous ne sera pas appliquée à Arcangues. C'est du moins ce qu'a annoncé le maire de cette commune basque de 3.000 habitants vendredi au Journal du Pays basque: "Nous avons informé le préfet que nous ne célébrerions aucun mariage homosexuel à Arcangues", a déclaré Jean-Michel Colo, élu divers droite.  

Le maire a déjà refusé de marier deux hommes. "Ce couple m'a demandé si je pouvais les marier. Mais j'ai refusé. J'ai posé la question aux élus du Conseil municipal : personne n'a accepté", explique-t-il au quotidien Sud-Ouest.

Sa mairie cessera "tout acte d'état civil". La raison avancée par le maire est simple : la loi sur le mariage pour tous "est illégitime", juge Jean-Michel Colo. "On marche sur la tête avec cette loi. Qu'on ne me parle pas d'égalité quand on ne peut pas avoir d'enfants ! Quand on veut avoir des enfants, on va voir sa voisine, pas son voisin..." Et le maire d'"espérer que beaucoup de maires” adopteront la même attitude que lui.

Problème : Jean-Michel Colo risque, selon l'article 225 du Code pénal, jusqu'à trois ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende pour avoir discriminé le couple gay. Mais le maire dit avoir pris les devants : il indique avoir écrit à la préfecture pour l'informer que sa mairie cesserait "tout acte d'état civil". Pour Jean-Michel Colo, cela signifie qu'il ne refuse pas d'appliquer la loi, mais qu'il n'exerce tout simplement pas l'ensemble des compétences de l'exécutif municipal en matière d'état civil.

"Inadmissible". Président de l'association de gays et lesbienne basque les Bascos, Bernard Gachen, a qualifié d'"inadmissible" l'attitude de Jean-Michel Colo : "ce n'est pas un maire qui décide de la légitimité d'une loi", estime-t-il, cité par les médias régionaux. "Nous ne sommes pas dans une République à géométrie variable!" L'association a annoncé avoir saisi son avocat pour écrire au préfet et pourrait saisir la justice.

D'ici là, les couples gays d'Arcangues désireux de se marier pourront bénéficier d'un amendement à la loi sur le mariage pour tous qui leur donne la possibilité de se marier dans la commune de résidence d'un de leurs parents.

>> DECRYPTAGE - Mariage gay: que faire si un maire refuse ?