Un Tintin vendu à 1,3 million d'euros

  • A
  • A
Un Tintin vendu à 1,3 million d'euros
@ CAPTURE ARTCURIAL
Partagez sur :

La couverture en encre de Chine et gouache de couleur est le Tintin le plus cher du monde.

Une mythique couverture de Tintin vient de battre son propre record. Un Tintinophile fortuné a acquis samedi l'œuvre de bande dessinée la plus chère au monde. La célèbre couverture de Tintin en Amérique, réalisée en 1932 par Hergé, a été vendue pour la somme record de plus de 1,3 million d'euros.

Dessinée avec encre de Chine

"L'œuvre a été achetée 1.338.509,20 euros, frais compris, par une personne qui tient à conserver l'anonymat", a annoncé une porte-parole de la maison d'enchères Artcurial. Le précédent propriétaire, lui aussi resté anonyme, l'avait acquise pour la somme de 764.218 euros en 2008. La maison d'enchères, qui n'a pas rendu publique l'estimation avant la vente, en attendait cependant au moins 1 million d'euros, battant ainsi le record de 2008, selon la porte-parole.

Cette couverture de Tintin en Amérique signée Hergé a été dessinée avec encre de Chine et gouache de couleur. L'œuvre de l'auteur belge a été réalisée pour la première édition de l'aventure du petit reporter aux éditions du Petit Vingtième, puis publiée ensuite aux éditions OgéO en 1934 et aux éditions Casterman en 1935.

Cinq couvertures gouachées dans le monde

Il n'existe que cinq couvertures gouachées en couleur directe des aventures de Tintin. Deux sont dans des collections privées, dont celle qui vient d'être vendue. Les autres sont conservées par la Fondation Moulinsart. Les couvertures de Tintin seront ensuite réalisées à l'encre de Chine, les mises en couleur étant faites séparément à l'aide de bleus de coloriage.

"Cette oeuvre mythique dépasse de loin les frontières du 9e Art pour (...) prétendre au titre de patrimoine mondial", avait affirmé la maison d'enchères à la veille de cette vente historique. Pièce maîtresse de cette 3e vente organisée par Artcurial entièrement consacrée à Hergé et Tintin, cette fameuse couverture montre le reporter habillé en cow-boy - pantalon long, stetson, chemise à carreaux et foulard rouge -, tranquillement assis au milieu de rochers, en train de manger dans une poêle, Milou à ses côtés rongeant un os. Derrière le célèbre duo trois indiens coiffés de plumes et armés de haches montent une embuscade.