Un tiers des médecins touché par le burn-out

  • A
  • A
Un tiers des médecins touché par le burn-out
Partagez sur :

Les exigences de plus en plus fortes des patients expliquent en partie ce phénomène.

Le chiffre. Le burn-out, syndrome d'épuisement professionnel, fait des ravages parmi les médecins généralistes : plus d'un sur trois est concerné selon un sondage BVA réalisé en Champagne-Ardenne auprès de 120 médecins pour l'association Paroles de professionnels. Et, phénomène nouveau, ces professionnels avouent que ce sont, en partie, les comportements des malades qui les épuisent ! C'est la deuxième raison citée dans ce classement, juste derrière la charge de travail et les journées à rallonge.

Des patients plus exigeants. Les médecins ont en effet face à eux des patients de plus en plus exigeants, par exemple sur les horaires de consultation et le délai pour obtenir un rendez-vous, mais aussi sur le type d'examens et de médicaments prescrits, car les Français utilisent de plus en plus Internet pour s'informer sur leurs problèmes de santé.

Il faut "répondre à tout, tout suite". De plus, beaucoup de demandes des patients ne relèvent pas seulement de la médecine, mais du social, souligne le Dr Antoine Demonceaux, généraliste à Reims et l'un des coordinateurs de l'étude. "On demande au médecin de répondre à tout, tout de suite", explique-t-il pour Europe 1. Par exemple, les patients peuvent demander au médecin de les aider pour "prendre en charge une aide ménagère pour une personne âgée qui reste à domicile ou intervenir dans une explication sur l'éducation des enfants ou pour des problèmes scolaires". Ces demandes, "extrêmement variées", se font "avec une exigence qui n'est pas consciente de la part du patient mais qui est très fortement ressentie par le médecin", estime Antoine Demonceaux.

Qui sont les médecins concernés ? Une autre étude récente indique que les médecins les plus touchés par un burn-out sont aussi les plus disponibles : les généralistes âgés de plus de 45 ans, qui sont célibataires et qui consultent sans rendez-vous, sont ainsi les plus exposés.