Un spray pour vous passer l’envie de fumer

  • A
  • A
Un spray pour vous passer l’envie de fumer
Un nouveau remède arrive dans les pharmacies françaises dans dix jours : un pschitt à la nicotine.@ MAX PPP
Partagez sur :

Un nouveau remède arrive dans les pharmacies françaises dans dix jours : un pschitt à la nicotine.

L’idée fera-t-elle pschitt ? Dans une dizaine de jours, un spray à la nicotine arrivera dans les pharmacies en France. Un nouveau remède censé inciter les fumeurs à arrêter. Il ressemble à un vaporisateur pour haleine fraîche, une sorte de tube noir en plastique. Mais au lieu de diffuser de la menthe, il diffuse de la nicotine.

Le principe est le même que pour les patchs ou les gommes à mâcher, mais son effet est plus rapide : une pulvérisation dans la bouche et l’envie de fumer passe en une minute, contre vingt cinq pour les autres remèdes.

>> Le plan anti-tabac qui attend les fumeurs.

Ce spray est déjà vendu chez nos voisins britanniques. Le Dr Beatrice Le Maitre, tabacologue au CHU de Caen, s'en est procuré un pour le tester. "J’ai pu constater que quelqu’un qui commence sérieusement à avoir envie de fumer, voit très vite son envie passer", raconte-t-elle, au micro d’Europe 1. "Il suffit d’une pulvérisation pour être apaisé et ne plus ressentir cette envie de fumer", ajoute-t-elle.

Le spray coûtera 21 euros, pour environ 150 pulvérisations. D'après le fabricant Nicorette, au bout d'un an, ce spray multiplie par deux fois et demie les chances de réussir son sevrage. Cette nouvelle méthode pourrait donc rapidement en concurrencer une autre très tendance en ce moment : la cigarette électronique, qui procure elle aussi un apaisement très rapide au fumeur en manque. Seule différence : l’utilisation du spray, qui est un médicament,  n’est pas prévue dans la durée puisqu’il est recommandé de ne pas l’utiliser plus de six mois.