Un solvant toxique banni des pressings

  • A
  • A
Un solvant toxique banni des pressings
@ MAX PPP
Partagez sur :

L'arrêté interdisant le perchloroéthylène, signé mercredi, entre en vigueur au 1er mars 2013.

Un arrêté interdisant l'utilisation du perchloroéthylène dans les pressings a été signé mercredi, selon Le Parisien. Ce solvant classé "cancérigène probable" et utilisé par 95% des pressings sera banni à partir du 1er mars 2013 dans les "locaux contigus à des locaux utilisés par des tiers".

Problème : le retrait des 4800 machines qui utilisent ce solvant s'effectuera en fonction de leur âge et s'étalera jusqu'au 1er janvier... 2022, rapporte le quotidien. "Des milliers de victimes attaqueront en justice cet arrêté ministériel s'il reste en l'état", prévient Thierry Drouin, président de l'Association des victimes des émanations de perchloroéthylène des pressings. La ministre de l'Ecologie Delphine Batho souligne pour sa part que "la France adopte ainsi une des réglementations les plus strictes au monde".