Un rap pour les licenciés de Moulinex

  • A
  • A
Un rap pour les licenciés de Moulinex
@ CAPTURE D'ECRAN DAILYMOTION
Partagez sur :

Dans un clip en noir et blanc, défilent les visages de personnes licenciées, en 2001, par Moulinex.

"La machine s’est arrêtée. C’était la dernière fois. J’enlève mes gants, mes chaussures de sécurité. Une dernière fois. Je l’ai appris par courrier". Dans un clip en noir et blanc, le groupe de rap Nouvel R raconte l’histoire d’un homme de 50 ans, dont 32 ans passés dans "un bâtiment en ciment", licencié suite à un plan social.

Un clip avec des licenciés de Moulinex

"Les blocages de jour et de nuit n’ont rien pu faire. Le monde appartient toujours à une poignée d’actionnaires. (…) Ecoute le silence de mon licenciement. Vide. Immense. Trente années dans ce bâtiment de ciment", chante Nouvel R alors que défile le visage des employés licenciés, en 2001, par Moulinex. En inscription leur temps passé dans "la boîte".

Regardez le clip La Machine, réalisé par Les films du réel :

Le plan social de 2001

Le 11 septembre 2001, les salariés de Moulinex avaient appris le dépôt de bilan de leur entreprise. 3.254 personnes avaient alors été licenciées, dont environ 2.000 dans le Calvados. Moins d’un tiers d’entre elles ont aujourd’hui retrouvé du travail.

L’album Tout va bien de Nouvel R est sorti en mars 2010. Sur son site, le groupe explique avoir voulu dénoncer "les dépôts de bilan qui s’accumulent, les bonus des traders qui font du yo-yo tandis que les rangs de chômeurs grossissent à vue d’oeil, suivis de leur lot de drames familiaux…"