Un portique écotaxe détruit : 2 gardes à vue

  • A
  • A
Un portique écotaxe détruit : 2 gardes à vue
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un transporteur et un chauffeur routier du Morbihan sont suspectés d'avoir détruit un portique le 2 novembre dernier.

Deux personnes ont été placées en garde à vue lundi dans le cadre d'une enquête sur la destruction d'un portique écotaxe à Saint-Allouestre, dans le Morbihan, le 2 novembre, a-t-on appris auprès du parquet. Les deux hommes, un transporteur et un chauffeur routier du Morbihan, avaient été convoqués lundi matin à la gendarmerie de Vannes, avant d'y être placés en garde à vue.

Claude Rault, qui représente le "Collectif des transporteurs de Bretagne", a laissé entendre que les transporteurs pourraient mener des actions pour protester contre ces gardes à vue. "Il y a des chances que la Bretagne soit bloquée si les gars restent en prison ce (lundi) soir", a-t-il lancé

L'enquête préliminaire, menée sous la direction du parquet de Vannes, a été confiée à la brigade de recherches de la gendarmerie. Le portique de Saint-Allouestre avait été détruit par le feu le 2 novembre par des manifestants se revendiquant du mouvement des "Bonnets rouges" qui protestaient contre l'écotaxe poids lourds. Le gouvernement avait pourtant annoncé la suspension de la mesure quelques jours auparavant.