Un policier verbalisé par des gendarmes

  • A
  • A
Un policier verbalisé par des gendarmes
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les policiers voient une provocation dans ce PV pour infraction au code de la route.

Gendarmerie Angouleme 930

© MAXPPP

Des gendarmes ont verbalisé un policier, pour infraction au code de la route près de son commissariat de Romorantin-Lanthenay, dans le Loir-et-Cher, en Sologne, selon un syndicat de police qui a dénoncé "une provocation intolérable".

Alliance Police Nationale, deuxième syndicat de gardiens de la paix, a indiqué, dans un communiqué, avoir appris "avec consternation" que "certains gendarmes" du Loir-et-Cher sont "venus verbaliser les citoyens et les policiers", dans la nuit de mardi à mercredi, devant le commissariat de la localité. Le syndicat dit prendre cette "intervention des gendarmes comme une provocation intolérable", qui est "révélatrice d'un total mépris des institutions au moment même où les prévisions de fermetures de commissariats avivent les tensions dans la police et la gendarmerie".

Un épisode "fortuit" pour les gendarmes

Selon les informations recueillies par Europe 1, les gendarmes, traversant la localité dans le courant de la soirée, ont verbalisé quatre véhicules garés sur des emplacements réservés aux taxis. Parmi eux, le véhicule privé d'un policier. La gendarmerie, qui refuse de s'exprimer publiquement pour ne pas participer à la polémique, fait savoir que l'épisode est "tout à fait fortuit" et "non ciblé".

Cet incident survient alors que la municipalité de Romorantin-Lanthenay a voté récemment le maintien de son commissariat, visé par ces redéploiements qui sont effectivement en discussion au ministère de l'Intérieur. Le syndicat, qui précise qu'il compte bien demander des "explications" au ministère de l'Intérieur, a d'ailleurs appelé, écrit-il, à une "manifestation" mardi prochain dans cette localité afin de protester "contre le fermeture" envisagée du commissariat.