Un pharmacien mis en examen pour trafic de stupéfiants

  • A
  • A
Partagez sur :

Un pharmacien d'Annecy (Haute-Savoie), qui facilitait l'accès des toxicomanes aux produits de substitution, a été mis en examen pour trafic de stupéfiants, a-t-on appris vendredi auprès du parquet. "C'est quelqu'un de fragile et dépressif qui affirme avoir agi ainsi pour aider des toxicomanes dont la situation le touchait", a déclaré Éric Maillaud, procureur d'Annecy, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Le pharmacien falsifiait des ordonnances ou délivrait des produits de substitution sans ordonnance et acceptait en échange toutes sortes de biens tels que des vélos, des bouteilles de whisky. Âgé de 48 ans, il dit avoir par la suite été victime de pressions des toxicomanes qui lui demandaient de nouveaux produits.

Placé en garde à vue mercredi, il a été mis en examen jeudi soir pour trafic de stupéfiants, facilitation à autrui de trafic de stupéfiants, délivrance irrégulière de médicaments classés au tableau B (stupéfiants), faux et usage de faux et recel de biens. Remis en liberté sous contrôle judiciaire, il a interdiction d'exercer sa profession.