Un petit pas pour la Bretagne, un grand pas pour les régions

  • A
  • A
Un petit pas pour la Bretagne, un grand pas pour les régions
@ PHOTOPQR/OUEST FRANCE/Franck Dubray
Partagez sur :

La décentralisation s’est invitée à la cérémonie du Pacte d’avenir pour la Bretagne. Jean-Marc Ayrault a promis un nouveau texte dès avril.

La hache de guerre est enterrée avec les bonnets rouges. Le Premier ministre a signé, vendredi à Rennes, le Pacte d’avenir pour la Bretagne. Au menu, deux milliards d’aides pour la région et une avancée majeure vers un nouveau projet de loi de décentralisation, qui devrait être présenté à l’Assemblée dès avril 2014. Une nouvelle très bien accueilli en Bretagne et qui satisfait également l’Association des régions de France.

La France, un pays très centralisé. La France est un Etat centralisé. Le pouvoir est à Paris et ses représentations locales, régions, départements etc. ont un pouvoir limité puisque la majeure partie de leurs compétences sont régies par le gouvernement. A titre de comparaison, l’Allemagne est un pays très décentralisé car ses Länder ont de nombreuses prérogatives dans des domaines comme la police ou l’éducation et chaque land a son parlement ainsi que sa constitution. Fort de ce constat, la question de la décentralisation revient régulièrement dans le débat français.

Boursier.com - Jean-Marc Ayrault annonce la suspension de l'écotaxe poids-lourds

Décentralisation, acte 2. Le nouveau texte annoncé par Ayrault portera sur les compétences des régions et des départements. Le Premier ministre a assuré que "de nouvelles compétences devront être transférées aux régions", afin de leur donner un rôle "prescriptif en matière d'aménagement et de développement du territoire". Et cela passe par des lois qui "laissent davantage de marge au pouvoir réglementaire local pour adapter les règles aux spécificités des territoires". Le gouvernement Ayrault a déjà envoyé au Parlement l’acte 1 de la décentralisation qui porte sur la création de métropoles autour d'une douzaine de grandes villes et qui est en voie d’être adopté.

Les régions saluent le Premier ministre. Une fois n’est pas coutume, les annonces de Jean-Marc Ayrault sont accueillies avec chaleur par les principaux intéressés. L'Association des régions de France (ARF) a salué vendredi "les importantes avancées institutionnelles proposées" par le Premier ministre. L’association se félicite particulièrement de l’annonce "d'un droit à la différence pour les territoires". L'ARF ajoute qu'elle "fera des propositions innovantes début 2014 sur ces différents points".

sur le même sujet

DECRYPTAGE - Pacte d'avenir : l’État a-t-il vraiment débloqué 2 milliards?

COMPTES - Collectivités locales : gare aux dépenses

LE CHIFFRE - Près de 2 milliards d'euros pour la Bretagne

ZOOM - Pacte d'avenir : "de l'enfumage" pour Troadec