Un "permis internet" pour les plus jeunes

  • A
  • A
Un "permis internet" pour les plus jeunes
Le "permis internet" est délivré par les gendarmes aux écoliers qui ont suivi une formation de sensibilisation aux dangers du web.@ EUROPE 1 / STEPHANE PLACE
Partagez sur :

VIGILANCE - C'est l'une des pistes expérimentées pour sensibiliser les enfants aux dangers du web : un permis, délivré par les gendarmes.

Un "permis internet" pour sensibiliser aux dangers. Arnaques et délinquances en tout genre se multiplient sur internet. Et encore plus que les adultes, les ados et les enfants sont des proies idéales. Alors que Christiane Taubira recevra lundi soir le rapport du groupe de travail sur la lutte contre la cybercriminalité, intitulé "protéger les internautes", la gendarmerie a déjà mis en place une initiative à destination des plus jeunes : un "permis internet".

La formation par les enseignants. Les gendarmes ont en fait mis au point un kit de sensibilisation aux dangers du web. Ce sont ensuite les professeurs des écoles qui forment leurs élèves au cours de plusieurs séances. "C'est un cheminement sur les risques d'internet. Et à la fin, la gendarmerie revient pour contrôler si tous les acquis ont été bien assimilés", explique sur Europe 1 Ghislain Réty, commandant du groupement de gendarmerie de la Gironde.

Les conseils des gendarmes. Qu'ont retenu les enfants ? "Les parents doivent toujours savoir ce qu'on fait. Ne pas regarder les vidéos pornos. Ne pas mettre notre date de naissance comme mot de passe. Ne pas diffuser des photos privées. Ne pas donner son nom ou son adresse parce qu'après on peut te retrouver et te voler..." Voilà quelques uns des conseils des gendarmes.

Savoir réagir. L'objectif de cette formation est d'apprendre aux élèves à surfer en toute sécurité. Pour autant, le directeur de l'école primaire de Martignas-sur-Jalle est conscient que les enfants seront de toute façon confrontés à des contenus inappropriés : "Il faut leur dire qu'ils vont voir des photos choquantes. Il faut s'y préparer et avoir la bonne attitude, comme fermer la fenêtre de navigation et ne pas hésiter à en parler à ses parents", explique-t-il. Mais le mieux est encore de tout faire pour que cela n'arrive pas, "en installant des filtres", conseille le directeur, interrogé par Europe 1.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

Qui sont les créateurs de web-séries ?

Livres : la loi "anti-Amazon" définitivement adoptée

Montres, voitures, TV : Google veut installer Android partout

Google : ce qu’on sait déjà du nouvel Android