Un patron en grève contre le stress

  • A
  • A
Un patron en grève contre le stress
@ MAX PPP
Partagez sur :

Le directeur d'un magasin Lidl des Côtes d'Armor est en grève pour soutenir ses salariés.

Être directeur d’un magasin n’empêche pas de faire grève.. pour soutenir ses salariés. Jean-Marc Hubert vient de le montrer. Vendredi, le directeur du supermarché hard-discount Lidl de Lamballe dans les Côtes d'Armor a passé la journée assis sur une chaise à l‘entrée de son magasin, avec, autour de son cou, une pancarte "charge de travail inhumaine", pour dénoncer ses conditions de travail et celles de ses salariés.

Car tout directeur qu’il est, Jean-Marc Hubert doit répercuter les consignes de la direction nationale de Lidl et les transmettre à son personnel. Ce qui rend malade celui qui est par ailleurs délégué syndical CFTC : "je suis arrêté pendant 15 jours parce que mon médecin m’a dit 'vous êtes sur-stressé vous allez péter les plombs'" affirme-t-il au micro d’Europe 1, ajoutant : "on nous demande une charge de travail insoutenable on est toujours dans l’urgence". Pour Jean-Marc Hubert, les conséquences de rythme de travail pourraient être terribles.

"Il y a aura peut-être des gens qui se suicident" :

Dans l'immédiat, la direction de Lidl n'a pas souhaité commenter l'information au micro d'Europe 1.

Lundi, un rapport remis à Xavier Bertrand par la Direction générale du travail (DGT) dressait un bilan qualitatif des accords sur le stress au travail conclus en 2010 et déplorait notamment l’absence de véritables plans d’action en la matière.

Selon ce rapport, de décembre 2009 à octobre 2010, quelque 230 accords sur les risques psycho-sociaux ont été ratifiés, couvrant un million de salariés. Mais ils ne comportent que rarement des engagements précis. Même si plus d’entreprises se donnent désormais "le temps de comprendre les problématiques des risques psychosociaux", "aucun accord ne contient de programme d’actions de prévention finalisé" note ce rapport.