Un non-lieu dans l'affaire Uderzo

  • A
  • A
Un non-lieu dans l'affaire Uderzo
@ MaxPPP
Partagez sur :

JUSTICE - Le co-créateur d'Astérix n'est pas victime d'un abus de faiblesse, estiment les juges, qui ont requis un non-lieu.

Albert Uderzo, cocréateur d'Astérix, n'est pas victime d'un abus de faiblesse contrairement à ce que soutenait sa fille qui avait déposé plainte contre X en 2011, a appris l'AFP mercredi auprès du parquet de Nanterre.

"Les juges d'instruction ont rendu mardi une ordonnance de non-lieu", a indiqué cette source. Pour les juges, il n'existe "pas de charges suffisantes contre quiconque d'avoir commis les faits d'abus de faiblesse" à l'encontre du dessinateur, décrit comme un homme "lucide" qui "possède une pleine capacité à prendre des décisions".

sur le même sujet

ZIZANIE JUDICIAIRE - Que reproche Albert Uderzo à sa fille ?

TÉMOIGNAGE E1 - Sylvie Uderzo : "je veux protéger mes parents des corbeaux"