Un "Monsieur horaires" à la SNCF

  • A
  • A
Un "Monsieur horaires" à la SNCF
@ MAXPPP
Partagez sur :

La compagnie anticipe le changement des horaires du 11 décembre prochain.

Dans un peu plus d'un mois, les usagers de la SNCF vont devoir faire face à "un changement sans précédent", selon les mots de Guillaume Pépy, le PDG de l'entreprise : 85% des horaires de train changeront. Habituellement, seuls 20% des horaires sont modifiés chaque année.

Mais cette année, la compagnie a lancé pas moins d'un millier de chantiers de rénovation et de modernisation du réseau, sans compter la mise en service de nouvelles lignes TGV. Résultat : une réorganisation totale de la circulation ferroviaire s'impose.

Cette petite révolution ne passera pas toute seule auprès des usagers. Si certains d'entre eux ont déjà pris connaissance des changements à venir, d'autres ignorent encore si leur trajet sera impacté. Ils le sauront lundi. Trois millions de tracts seront distribués dans les gares et les trains pour préciser les changements d'horaires.

Le médiateur sera écouté

Ce n'est pas la seule précaution qu'a prise la SNCF. Pour faire face à la grogne attendue, la compagnie va nommer rapidement un médiateur. Il sera chargé de transmettre les plaintes des usagers à la SNCF et à Réseau ferré de France (RFF), le propriétaire des voies, et de faire des propositions d'amélioration. Il sera directement joignable par courrier ou par mail et analysera toutes les demandes.

Conscients du poids des changements annoncés, la SNCF et RFF tentent de se montrer compréhensifs. "Si des abonnés annuels étaient insatisfaits, on leur proposera un remboursement partiel, si on avait une desserte vraiment mal reçue aussi. Il faut donner un signal commercial aux clients les plus fidèles. Il n'y a que des cas particuliers", a ainsi témoigné Guillaume Pépy au micro d'Europe 1.

Autre signe de bonne volonté des deux groupes, ils ont annoncé qu'ils accepteraient 100% des recommandations du médiateur...