Un mariage très sobre pour Colonna

  • A
  • A
Un mariage très sobre pour Colonna
Yvan Colonna a construit sa relation avec sa nouvelle épouse au cours des visites de celle-ci en prison@ MAXPPP
Partagez sur :

Le meurtrier présumé du préfet Erignac a épousé jeudi Stéphanie, aussi originaire de Corse.

Petite parenthèse pour Yvan Colonna. Le détenu corse a épousé jeudi matin Stéphanie, une jeune femme de 38 ans, aussi originaire de l'île. D'abord amis, les deux époux ont construit leur relation au fil des visites de la jeune femme à la maison d'arrêt de Fresnes, dans le Val-de-Marne.

La cérémonie s'est déroulée dans une petite salle toute simple, sans fleurs, sans champagne, à l'intérieur de la maison d'arrêt. Les deux époux étaient tout aussi sobres, habillés en noir. En présence du frère et de la soeur d'Yvan Colonna, c'est l'adjoint du maire de Fresnes qui a procédé au mariage. Ce dernier a réaffirmé son attachement à la présomption d'innocence et souhaité que le procès en appel du meurtrier présumé du préfet Erignac, qui doit s'ouvrir le 2 mai, se passe dans des conditions plus équitables que le précédent.

"C’était très émouvant, ça s’est très très bien passé et maintenant le rendez-vous, c’est le prochain procès", a simplement confié à la sortie Christine, la soeur d'Yvan Colonna qui était témoin du mariage.

L'émotion de Mgr Gaillot

Mgr JacquesGaillot faisait également partie des invités de cette noce peu ordinaire. Venu en tant qu'ami de la famille Colonna, il était lui aussi très ému. "Je suis venu pour bénir le mariage. Il [Yvan Colonna] avait fait un gâteau et nous avons partagé après le gâteau qu’il avait fait", a-t-il raconté ."Je leur ai dit, 'vous savez, vous valez plus que les collines de Cargèse, plus que les villages corses du bord de mer'. Ils sont là, il s'aiment et c'est merveilleux" , a-t-il souligné, au micro d'Europe1.

Mgr Gaillot a souhaité "un procès équitable" et la "liberté" à Yvan Colonna :

Pour fêter leur union, les deux époux ont eu droit à une heure de parloir, sans plus d'intimité, dans un box vitré. C'est toujours la règle pour les mariages célébrés en prison.