Un jour de l’An sous haute surveillance

  • A
  • A
Un jour de l’An sous haute surveillance
Brice Hortefeux a décidé d'engager des effectifs très nombreux pour le réveillon.@ REUTERS
Partagez sur :

Brice Hortefeux promet un dispositif renforcé, sans oublier les traditionnels contrôles routiers.

71 unités mobiles (CRS et escadrons de gendarmerie), soit 53.820 hommes déployés sur le terrain pour la soirée du Nouvel an. Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a promis un dispositif très fourni pour éviter tout débordement, vendredi au cours de son "semi-marathon" à Lyon, à Nantes puis à Paris.

"Si Paris est symbolique, la sécurité, ce doit être partout en France", a précisé Brice Hortefeux, qui souhaitait "adresser un signal à la province, ainsi qu'aux policiers et aux gendarmes qui y travaillent, faire le point avec eux et examiner le dispositif retenu".

Des effectifs renforcés

A Paris, ils seront 8.060 agents des forces de l’ordre, auxquels s'ajoutent 2.200 pompiers. Ils seront déployés sur les lieux touristiques, dont l’avenue des Champs Elysées et les Halles, mais aussi dans les transports.

Dans l’agglomération lyonnaise, la sécurité de la Saint-Sylvestre sera assurée par "840 policiers de la sécurité publique renforcés par 280 effectifs de forces mobiles", et ils "seront sur le pont de 13 heures vendredi à 5 heures samedi", a précisé le ministre.

Une forte présence sur les routes

Le ministre de l’Intérieur a également évoqué la sécurité sur les routes et "demandé aux préfets de mobiliser les forces de l'ordre pour assurer une large présence, visible et dissuasive, sur les axes de circulation".

Il s'agira notamment de "réprimer les infractions graves au code de la route, tout particulièrement les excès de vitesse et l'abus d'alcool au volant", a-t-il précisé. "Conformément à mes instructions, des opérations de dépistage d'alcoolémie et de stupéfiants seront organisées cette nuit dans tous les départements en présence d'un sous-préfet", a précisé le ministre de l'Intérieur.