Un jeune enfant sur trois mange devant un écran

  • A
  • A
Un jeune enfant sur trois mange devant un écran
Partagez sur :

ÉTUDE - Cela expliquerait la progression de l'obésité car les enfants "avalent machinalement" la nourriture.

Près d'un tiers des enfants de moins de trois ans mangent devant un écran, ce qui leur fait absorber plus d'aliments, selon l'étude d'une organisation professionnelle qui constate aussi le recul de l'âge des premiers repas complets.

L'étude. Publiée mardi, elle a été réalisée par le Syndicat français des aliments de l'enfance (SFAE) qui regroupe des industriels producteurs d'aliments pour jeunes enfants (laits pour bébé, aliments en pots ou plats préparés, etc) comme Nestlé ou Blédina. Elle a été concoctée à partir d'une enquête réalisée avec TNS Sofres, auprès de 1.188 mères d'enfants ayant entre 15 jours et 3 ans et "représentatives" d'une partie seulement de la population française puisque les parents "en grande précarité" ont été écartés du sondage.

Ses résultats. Il ressort notamment que "15% des bébés de quinze jours à trois mois mangent déjà devant une distraction", à savoir une télévision ou un autre écran. Ce phénomène augmente avec l'âge et, au total, 29% des enfants de 0 à 3 ans mangent devant un écran. "Outre l'altération de la convivialité des repas, si importante à cet âge, la télévision à table a des répercussions du point de vue alimentaire", commente pour cette étude le pédiatre Alain Bocquet. Un enfant qui mange devant la télévision consomme plus car il avale machinalement sans savourer son repas et sans se rendre compte des quantités absorbées, souligne le spécialiste, cité par le SFAE.