Un handicapé filme son altercation avec la police

  • A
  • A
Un handicapé filme son altercation avec la police
Les places de parking pour handicapés sont volontairement plus larges pour qu'ils puissent monter et descendre de leur fauteuil.
Partagez sur :

La voiture des forces de l’ordre l’empêchait de monter dans son véhicule pendant 45 minutes.

L’INFO. Les incivilités en matière de places dédiées aux handicapés ne sont pas rares. François Castellazi, en fauteuil roulant depuis cinq ans, en a fait l’amère expérience face à des fonctionnaires de police dans la région de Chambéry. Bloqué par leur véhicule, il n’a pas pu regagner sa voiture pendant trois quarts d’heure. Lorsqu’il a voulu s’expliquer avec les policiers, le ton est monté et il a filmé la scène. Postée sur les réseaux sociaux, la vidéo a été visionnée plus de 230.000 fois et a généré énormément de commentaires.

Les faits. Vendredi 13 décembre, François Castellazi se rend au centre commercial de Chamnord, près de Chambéry. Comme il en a le droit, il se gare sur une place handicapés, plus large pour qu’il puisse descendre et monter de son véhicule. Une demi heure plus tard, il a fini ses courses et s’aperçoit qu’un véhicule de police s’est garé juste à côté du sien et l’empêche de partir.

Après un quart d’heure d’attente, il fait appel à la sécurité de la galerie marchande du centre commercial pour que les policiers déplacent leur véhicule, en vain. Il se décide ensuite à appeler la police elle-même, sans plus d’effet. Au bout de 45 minutes, trois fonctionnaires reviennent finalement sur le parking.

Une caméra cachée. Inquiet de la façon dont pourrait se dérouler la scène, François Castellazi se décide à l'enregistrer avec son portable dans la poche. Sur la vidéo qu’il a posté ensuite sur Youtube, on voit des photos qu’il a pris de la situation accompagné du son de la discussion qu’il a avec l’un des policiers.

Altercation. Rapidement, le jeune handicapé de 28 ans, explique aux agents qu’il attend depuis de longues minutes qu’ils déplacent leur véhicule qui n’est pas garé sur une place délimitée. Pour sa défense, le fonctionnaire de police qui prend la parole détaille tour à tour que son équipe était en mission et que la place handicapée qu’occupe François Castellazi n’en est en fait pas une.

“Râlez, ça vous occupera”. En tort, l’agent de police ne s’excuse pas. Il ajoute à la discussion déjà tendue quelques piques qui ne plaisent pas du tout au jeune homme. Le ton monte et ce dernier finit par menacer le policier de dénoncer son comportement. Lorsqu’il demande son nom à l’agent, ce dernier lui répond : “Regardez, Police”.

Médiation. Une fois postée, la vidéo de François Castellazi connaît un grand succès sur les réseaux sociaux. En quelques jours, elle est visionnée des dizaines de milliers fois et génère des centaines de commentaires de soutien. Rapidement, elle arrive dans les bureaux de la police départementale.

Jacques Zenalda, le directeur départemental de la sécurité publique, a finalement contacté le jeune homme et lui a présenté ses excuses rapporte Le Dauphiné. Le fonctionnaire en cause, identifié, sera, lui, confronté au Chambérien lors d’une rencontre mardi. Il devra s’expliquer sur les circonstances de l’altercation et devra présenter ses excuses.