Un Français dans le "Loft" spatial

  • A
  • A
Un Français dans le "Loft" spatial
@ REUTERS
Partagez sur :

Il ne s'agit pour le moment que d'une simulation. La mission durera 520 jours soit un an et demi.

Un Italien, un Français, trois Russes et un Chinois sont dans une navette spatiale... Ce n'est pas le début d'une histoire drôle mais une expérience scientifique. Ces six hommes vont simuler pendant 520 jours une mission aller-retour vers Mars.

Ces "cobayes" passeront d'abord 250 jours dans une "navette" de 180m². Une durée qui correspond au temps du voyage aller. Puis trois d'entre eux passeront un mois dans un module séparé qui reconstitue le sol de la planète Mars. Enfin, ils mettront 240 jours à "revenir sur Terre".

Le Français qui participe à la mission Mars 500 n'a rien d'un surhomme. Sélectionné parmi 6.500 candidats, Romain Charles est ingénieur en Mayenne et rêve de devenir cosmonaute. A quelques heures d'entamer cette épreuve, le jeune homme de 30 ans reste très décontracté.

Ecoutez Romain Charles :

Les six hommes travailleront huit heures par jour, cinq jours par semaine, auront huit heures de loisirs et pourront dormir huit heures. Leur nourriture se rationnée, puisqu'ils devront emmener de quoi manger pendant toute la mission et ne seront pas ravitaillés.

Des conditions qu'a bien connues Cyrille Fournier. Ce pilote d'Air France de 41 ans a participé l'an dernier à la premier phase de l'expérience. Il est resté enfermé pendant 105 jours. Le plus difficile à supporter a été "l'isolement", a-t-il raconté jeudi matin sur Europe 1. "C'est un marais temporel, un désert sensoriel".

Ecoutez Cyrille Fournier sur Europe 1 :

Seule différence entre les deux missions : la douche ! Alors que pour la première phase, les cobayes n'avaient qu'un sauna à disposition une fois par semaine, le nouvel équipage aura droit à une douche...