Un film de Fourest perturbé par des militants d'extrême droite

  • A
  • A
Un film de Fourest perturbé par des militants d'extrême droite
@ @Gabriac
Partagez sur :

Alexandre Gabriac et ses amis nationalistes ont empêché la diffusion d’un film sur les Femen. La police a dû intervenir.

L’INFO. Une projection d'un film de la journaliste Caroline Fourest sur le mouvement Femen a été perturbée samedi soir à Chambéry par une trentaine de militants d'extrême droite dont Alexandre Gabriac, ex-président des Jeunesses nationalistes et conseiller régional.

"Un drapeau français avec une croix celtique". Les faits se sont déroulés peu avant 20 heures à l'Espace Malraux. Alexandre Gabriac a ensuite assuré la publicité de son action sur le réseau social twitter, photo à l’appui :

"La projection du film devait débuter à 19h30. Il y avait 90 personnes dans la salle à ce moment-là, dont 25 environ des Jeunesses nationalistes et du mouvement des Veilleurs (anti-mariage homosexuel, ndlr)", a expliqué la journaliste, présente dans la salle. "Plusieurs personnes se sont rendues sur la tribune devant l'écran et ont déployé un drapeau français avec une croix celtique. L'une d'elles a voulu arracher le micro des mains de l'organisatrice. Environ 25 personnes ont été sorties de la salle par la BAC (brigade anti-criminalité, ndlr), une à une, puis ont été relâchées. Le film a ensuite débuté, avec une demi-heure de retard", a-t-elle ajouté.

Selon Alexandre Gabriac, l'action a duré "25 minutes" devant une assistance de "200 personnes", jusqu'à l'arrivée des forces de l'ordre qui ont arrêté "quelques personnes" dont lui-même, "contrôlé puis relâché pour le moment".

sur le même sujet, sujet,

• Extrême droite : les groupes dissous font de la résistance