Un festival dans la boue à ND-des-Landes

  • A
  • A
Un festival dans la boue à ND-des-Landes
@ Reuters
Partagez sur :

Plusieurs milliers de personnes ont assisté à des concerts pour s'opposer au futur aéroport.

La boue et la bruine ne les a pas découragées. Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées samedi dans une ambiance bon enfant sur la zone du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes pour assister au "FestiZad". Des concerts rap, reggae et punk sont organisés jusqu'à dimanche en soutien aux opposants au projet. Quatre chapiteaux, sur sept prévus, avaient été dressés vendredi, en dépit de leur interdiction par la préfecture de Loire-Atlantique.

Les gendarmes ont estimé à environ 8.000 le nombre de personnes présentes depuis vendredi soir, tandis que la préfecture de Loire-Atlantique en comptait au moins 5.000. Les forces de l'ordre ont assuré la "régulation de la circulation" autour du rassemblement et n'ont pas signalé "de tensions particulières".

Sur place, certains festivaliers, pourtant équipés pour parcourir le bocage détrempé par les pluies et une bruine persistante, se sont englués dans la boue, prisonniers parfois jusqu'aux genoux, et en perdant leurs bottes. Des concerts ont ainsi dû être reportés, le temps notamment que les participants à la manifestation puissent nettoyer les scènes. Un appel au public a également été lancé pour aller chercher des branches dans les forêts avoisinantes, afin de pouvoir disposer du bois sur le sol piétiné pour le rendre un peu plus praticable.