Un enfant blessé à Disneyland Paris ?

  • A
  • A
Un enfant blessé à Disneyland Paris ?
Le jeune argentin de 13 ans serait toujours en réanimation à l'hôpital Necker de Paris.@ MAXPPP
Partagez sur :

Après être monté dans une attraction à sensations, un Argentin de 13 ans se trouverait paralysé.

Que s’est-il passé le 23 novembre dernier lorsque Bautista Riera, un Argentin de 13 ans, est monté à bord de la "Tour de la terreur", une attraction du parc Disneyland Paris ? Paralysé des quatre membres à l’issue de ce manège, l’enfant, en vacances en France, est depuis hospitalisé à l’hôpital de Necker de Paris, selon les informations du quotidien Libération. D’après son oncle, resté en Argentine, "sa santé est toujours délicate".

La Tour de la terreur

Le 23 novembre, Bautista Riera monte à bord de l’attraction de la "Tour de la terreur". C’est une sorte d’ascenseur qui monte et qui descend à toute vitesse. A la sortie de ce manège, le jeune garçon se sent mal. Il est conduit à l’infirmerie et transporté, par la suite, à l’hôpital Necker de Paris. L’IRM révèle une contusion médullaire très forte. Selon Libération, à l’arrivée du jeune garçon, les médecins "auraient noté une paralysie des membres supérieurs". Son état de santé se serait ensuite dégradé puis il aurait été placé en réanimation à cause d’une paralysie des "quatre membres".

Mardi, son oncle, Gabriel Ferreyra s’est exprimé dans la presse argentine. Il aurait eu au téléphone la mère du garçon, restée à Paris au chevet de son fils. "Il a retrouvé de la sensibilité dans ses mains. Il a pu balbutier quelque chose à sa mère". Mais, selon son oncle, le jeune garçon aurait également contracté une pneumonie.

Une chronologie mystérieuse

Dans une enquête publiée mercredi par le journal argentin La Nacion, un responsable de Disneyland Paris s’exprime sous couvert d’anonymat. Selon lui, à aucun moment, "l’enfant n’a perdu l’utilisation de ses jambes" dans le parc d’attractions. La chronologie des faits de cette journée du 23 novembre reste d’ailleurs très mystérieuse. Selon La Nacion, le jeune Argentin serait monté à bord d’un autre manège après la "Tour de la terreur" et ce n’est qu’ensuite qu’il serait senti mal.

De son côté, Disneyland Paris, joint par Europe 1, a précisé que l'enfant était arrivé à pied au centre de soins du parc et qu'il était parti conscient à l'hôpital Necker. Le parc d'attractions a également confirmé que Bautista Riera était bien monté à bord d'un troisième manège, après la "Tour de la terreur", avant de se sentir mal. Enfin, l'entreprise ajoute qu'elle réalise régulièrement des tests sur cette attraction et qu'aucune anomalie n'a été détectée.