Un émir sauve une charcuterie

  • A
  • A
Un émir sauve une charcuterie
Le cheikh Khalifa bin Zayed al-Nahyan a donné 250.000 euros pour réhabiliter un commerce à Asnières-sur-Oise.@ Reuters
Partagez sur :

Il a signé un chèque de 250.000 euros pour réhabiliter un commerce à Asnières-sur-Oise.

Un émir à la rescousse d'une charcuterie ! L'histoire a de quoi surprendre mais c'est bien ce qui s'est produit sur la commune d'Asnières-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, où un commerce en perdition a rouvert ses portes grâce à la généreuse donation du cheikh Khalifa bin Zayed al-Nahyan, émir d’Abu Dhabi et président des Emirats arabes unis.

Cet émir, propriétaire du château de Baillon situé sur la commune d'Asnières-sur-Oise, a offert 250.000 euros pour permettre la réhabilitation de la charcuterie du village, vouée à la disparition. Des travaux de mise aux normes et d'embellissement ont été effectués et une nouvelle commerçante, Françoise Letellier, a pris possession de la nouvelle charcuterie, rebaptisée "Chez Fanfan".

L'action du cheiks saluée par les habitants

Lors de la soirée d'inauguration de la boutique lundi soir, le maire a tenu a saluer le généreux donateur. "Je voudrais adresser mes remerciements au cheikh Khalifa bin Zayed al-Nahyan", a-t-il déclaré.

De son côté, Françoise Letellier est ravie. "Grâce à lui, le commerce est concrétisé", s'est elle réjouie au micro d'Europe 1. Elle n'aura cependant pas le loisir d'offrir une de ces productions au cheikh. "C'est vrai que c'est du porc, donc j'aurai difficilement l'occasion de lui proposer mes produits", explique-t-elle.

Chez les habitants, la donation de l'émir est vue d'un bon oeil. "Il a de l'argent et il le place chez nous. C'est bien", philosophe Bernadette au sujet de son richissime voisin. D'ailleurs, cet hiver, l'émir sera peut-être remis à contribution par le village pour, cette fois-ci, des travaux d'assainissement.