Un écolier de 8 ans exclu trois semaines

  • A
  • A
Un écolier de 8 ans exclu trois semaines
Elève en CE2, Julien n'a toujours pas retrouvé d'école.@ MAXPPP
Partagez sur :

Sanctionné pour son comportement, l’enfant n’a toujours pas retrouvé d’école en Bretagne.

"Je dis des gros mots, je tape, je crache". A 8 ans, Julien est un élève très turbulent dans sa classe de CE2 à dans les Côtes-d’Armor. Résultat : il a été sanctionné d’une exclusion de trois semaines. L’objectif initial de cette sanction rarissime était de faire réfléchir l’enfant et ses parents sur la gravité des actes commis.

"La maîtresse dit que je suis dangereux" :

Un mois plus tard, le garçon n’a toujours pas repris le chemin de l’école. "Il n’a quand même pas essayé de tuer quelqu’un", se désole Isabelle, la mère de Julien. "C’est une situation qu’on ne peut plus accepter. Il n’y a pas besoin d’acharnement maintenant", ajoute-t-elle. Il n’a plus de repère le matin pour se lever : il doit aller à l’école," demande la mère de Julien.

Transféré vers un département voisin ?

Pour la mère de Julien, on ne peut se contenter "d’éjecter un enfant", au prétexte qu’il "ne rentre plus dans le moule". La solution pourrait finalement venir d’un département voisin, l’Ille-et-Vilaine, pour un repêchage in extremis.