Un dispositif "ambitieux" pour remplacer les "ABCD de l'égalité"

  • A
  • A
Un dispositif "ambitieux" pour remplacer les "ABCD de l'égalité"
@ MAXPPP
Partagez sur :

RHÉTORIQUE - "Le nom 'ABCD de l'égalité' n'apparaîtra plus", a dit Najat Vallaud-Belkacem dimanche matin.

Les ABCD de l'égalité contre les stéréotypes filles-garçons à l'école n'apparaîtront plus sous leur nom actuel, mais cette expérimentation sera remplacée par un programme "très ambitieux" généralisé à tous les élèves, a annoncé dimanche la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, confirmant les informations annoncées par Europe 1 jeudi dernier.

"Que l'égalité infuse partout, tout le temps". Les ABCD, ensemble de projets éducatifs, a été expérimenté en maternelle dans dix académies, pour lutter contre les stéréotypes filles-garçons à l'école et corriger les inégalités entre les sexes dès le plus jeune âge. Mais il s'était attiré les foudres de la droite et des opposants à l'entrée de la "théorie du genre" à l'école. Benoît Hamon, le ministre de l'Education, a donc cédé : les ABCD ne seront pas généralisés, mais le ministre n'abandonnera pas complètement l'idée.

"Il va faire rentrer l'égalité fille garçon dans le socle commun, c'est-à-dire dans les compétences que devront maitriser les élèves à la fin de leur scolarité", indiquait jeudi matin Caroline Roux, éditorialiste d'Europe1. "Les profs seront formés et auront accès à des contenus pédago sur Internet, afin de ne pas reproduire eux-mêmes les stéréotypes. "L'idée : que l'égalité infuse partout, tout le temps", détaillait Caroline Roux.



Un dispositif "très ambitieux". Les ABCD de l'égalité sont "une expérimentation" pour l'année scolaire 2013-2014 et son évaluation montre qu'ils "ont fait leur preuve", a dit Najat Vallaud-Belkacem dimanche matin sur France 3. Mais "le nom "ABCD de l'égalité" attaché à l'expérimentation n'apparaîtra plus" puisque "nous allons passer à une étape où toutes les écoles, tous les enseignants, tous les élèves sont concernés" avec un dispositif "très ambitieux", a-t-elle assuré.

Le nouveau dispositif sera dévoilé lundi par la ministre avec son collègue de l'Education nationale Benoît Hamon.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

ECOLE -  Hamon veut intégrer l'égalité fille garçon dans les programmes