Un détenu libéré pour sa cellule insalubre

  • A
  • A
Un détenu libéré pour sa cellule insalubre
Le détenu qui avait dénoncé les conditions de son incarcération a obtenu gain de cause et a été mis en liberté sous contrôle judiciaire.@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - L’homme, incarcéré dans la maison d'arrêt du Bois d'Arcy, a obtenu gain de cause.

L’INFO. Ses conditions d’incarcération dans la maison d’arrêt de Bois-d’Arcy,dans les Yvelines, avaient ému une juge d’instruction, à tel point qu’elle avait ordonné sa remise en liberté, comme l'avait révélé Europe 1. C’est désormais chose faite : un détenu de 24 ans, en attente de jugement, vient d’être libéré sous contrôle judiciaire, selon les informations recueillies par Europe 1.  

A LIRE AUSSI : Il pourrait être libéré à cause de l'état de sa cellule

Poursuivi pour recel et escroquerie. Jeudi, la cour d’appel de Versailles a confirmé l’ordonnance de la juge d’instruction, souhaitant la libération de cet homme mis en examen dans une affaire de recel, de vol et d’escroquerie. Cependant, les magistrats de la cour d’appel ont tenu à souligner qu’ils ne se prononçaient pas sur les conditions de détention, dénoncées par l’avocat du jeune homme.

Contraint à rester allongé toute la journée. Placé en détention provisoire depuis le mois d’avril dernier, il dénonçait lui-même l'insalubrité de sa cellule. Le détenu passait ses journées dans une cellule de 9 m² qu’il partageait avec un autre détenu et qui comportait un trou au plafond, laissant passé la pluie et le vent.

Pour manger, les détenus disposaient d’une chaise et d’une table pour deux. La configuration de la cellule empêchait en outre les détenus de se déplacer entre les deux lits, ce qui les contraignait à passer l'essentiel de leur temps allongé.

Une décision rarissime. "Voir ce grand garçon qui fait 1m94 ne pas pouvoir se lever et accomplir toutes les choses de la vie quotidienne, c'est insupportable", avait estimé son avocat, maître Stéphane Sébag au micro d'Europe 1. Une situation qui a conduit le juge d’instruction à prendre cette décision rarissime.