Un désistement de Carla agite le web

  • A
  • A
Un désistement de Carla agite le web
@ Reuters
Partagez sur :

Carla Bruni-Sarkozy a annulé sa participation au festival de San Remo. La toile bruisse de rumeurs.

Carla Bruni a-t-elle été vexée ? C’est en tout cas la théorie la plus évoquée sur le web mardi. La Première dame, qui devait chanter en duo le 18 février prochain à San Remo en Italie, s’est décommandée.

Officiellement, Carla Bruni aurait d’autres engagements, précise l’Elysée qui dément tout veto. Mais sur le web, c’est une autre explication qui circule. L’épouse du président n’aurait pas apprécié les paroles taquines de la chanson d’un autre invité du festival, Simone Cristicchi.

Quand l'Elysée dément tout veto, par Marie Guibal.

Et l’affaire fait grand bruit sur la toile. En Italie plus particulièrement où ce désistement n’a pas été apprécié. Ainsi le quotidien la Repubblica souligne qu’"entre San Remo et Sarkozy, Carla a fait son choix". Face aux multiples réactions, Carla Bruni a tenu à démentir la rumeur dans le Corriere de la Serra, en évoquant "des engagements officiels et personnels".

Outre-manche, l’affaire fait également couler de l’encre. L’amour triomphe, s’amuse le journal britannique Daily Mail. "Carla se décommande à cause d’une chanson qui moque son mari", titre le quotidien. Même chose sur le site de The Independent, qui parle même d’un "petit incident diplomatique".

Sur le site de micro-blogging Twitter, la nouvelle s’est aussi rependue très rapidement, suscitant les commentaires énervés des internautes, qui soulignent au passage, qu’il y a deux ans jour pour jour la chanteuse franco-italienne épousait Nicolas Sarkozy. Et un groupe Facebook a même été créé après l’annonce de son désistement.