Un compte épargne pour "placer" ses émissions de CO2

  • A
  • A
Un compte épargne pour "placer" ses émissions de CO2
L'entreprise brestoise "450" propose de récompenser les ménages, entreprises, mais aussi les collectivités les plus écologiques.@ MAXPPP
Partagez sur :

L'INITIATIVE - Une société brestoise lancée lundi propose de placer sur un compte ses économies… d'énergie.

L’IDÉE. Et si vous ouvriez un compte épargne pour placer votre… CO2 économisé ? L'entreprise brestoise "450" propose de récompenser les ménages, entreprises, mais aussi les collectivités les plus écologiques. Comment ? Lorsque ces derniers réduisent leurs émissions, il leur suffit de calculer le taux de CO2 économisé et l'entreprise le place virtuellement, en kilogrammes, sur un compte épargne. Les kilos économisés pourront ensuite être revendus  à des entreprises qui veulent racheter des crédits carbone, ou échanger contre des produits (billets de train, place de spectacle, tickets de bus ou encore vélo électrique) auprès d'entreprises partenaires (la liste est ici).

Un exemple concret. Imaginez que vous changez votre chaudière pour acheter un modèle plus écologique. Cela peut vous faire économiser jusqu'à 7 tonnes de CO2 par an. Il sera alors possible de placer sur ce "compte épargne CO2" ces 7.000 kg. Même principe dans le cas d'un changement de fenêtres, de l'isolation d'une maison ou de l'utilisation des transports en commun, après dépôt des justificatifs correspondants. Pour vous donner une idée, 7 tonnes économisées représentent environ 350 euros.

Comment calculer le CO2 économisé ? Pour gagner des kg de CO2, vous devez justifier vos baisses d'émissions. Il suffit pour cela d'établir un bilan de référence de vos émissions passées. Lorsque vous réduisez vos consommations par rapport à ce bilan de référence, vous gagnez des kg de CO2. Le bilan de référence est la moyenne annuelle, établie sur 2 années passées, des émissions de CO2 produites par vos consommations d'énergies fossiles. Le calcul de votre bilan de référence est effectué automatiquement à partir des relevés de consommations d'énergies apparaissant sur vos factures ou autres justificatifs (sur une période de 24 mois).

report-graphic

© http://compteepargneco2.com


Ne pas finir en "poêle à frire". Outre la question du pouvoir d'achat, l'initiative est avant tout écologique. "Jusqu'à présent la plupart des Français ont une vision de l'écologie noire, parce que ça veut dire règlements, interdictions, suppressions, coûts, taxes, l'horreur...", a défendu lundi le socialiste Michel Rocard lors du lancement de cette initiative pilote qui a reçu un agrément de l’État. "Or, c'est notre survie. Si on continue à produire des gaz à effet de serre, on va transformer la planète en poêle à frire", a renchéri ce soutien du projet. La jeune société a déjà levé 300.000 euros auprès d'actionnaires privés et prépare un tour de table de 600.000 euros pour accélérer son développement.